logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

23/11/2012

Le mariage pour tous : la grande mystification du pouvoir socialiste

mariage, homosexualité,Le week-end des 17 et 18 novembre a été agité, partout en France, où les opposants au mariage gay se sont largement manifestés. A l'appel du collectif « La manif pour tous », d'importants défilés ont été organisés notamment à Paris, Lyon, Marseille, Rennes, Nantes et Toulouse atteignant une ampleur peu commune pour un sujet de société, et rassemblant ainsi plus de 100.000 personnes.

Alors que se passe-t-il ? Le projet de loi du mariage pour tous est-il désormais en péril ? Sans doute, à en croire les mouvements de plus en en plus nombreux qui touchent les citoyens certes, mais aussi les associations, et surtout l'ensemble des religions présentes sur le sol français. En dehors même de toutes idéologies, les chrétiens, juifs et musulmans ont privilégié les conséquences sociales du mariage homosexuel.

Il est clair que le « mariage pour tous » est un leurre proposé par un groupe de socialistes conduit notamment par François Hollande, Jean-Marc Ayrault, Najat Vallaud-Belkacem et Marisol Touraine qui portent l'idée déraisonnable de ce dessein. Il faut dire que ces responsables politiques ne voient essentiellement dans ce projet de loi qu'une manière de récupérer un électorat spécifique, celui d'ailleurs qui leur a permis d'accéder au pouvoir lors des dernières élections présidentielles et législatives. Dans la réalité, j'espère que ces mêmes responsables politiques ne pensent pas ce qu'ils disent publiquement, car s'ils étaient sincères dans leur propos officiels, ce serait une véritable aberration de leur part.

NON au mariage gay

Mais comment peut-on instituer une telle loi qui prévoit de surcroît en parallèle l'adoption d'enfants par des personnes homosexuelles ? Il faut bien comprendre que l'approbation de cette nouvelle législation supprimerait totalement les règles et les valeurs issues des civilisations, de la démocratie et de la religion : abrogation des notions fondamentales de la famille composée du père et de la mère, refonte complète du Code Civil, changement global des textes religieux que ce soit au niveau du christianisme, de l'islam, du judaïsme ou bouddhisme. Ce serait un tel bouleversement, que notre société subirait alors un séisme si violent que le monde en serait totalement secoué.

A titre d'exemple, faisons la simple supposition du vote de la loi instituant le nouveau mariage pour tous. Il y aurait donc deux unions distinctes : la première qui toucherait les couples hétérosexuels dont les futurs enfants connaîtraient normalement un père et une mère ; la seconde qui s'adresserait aux couples homosexuels dont la descendance issue uniquement de l'adoption ne pourrait jamais connaître les notions de père et de mère, la seule image de ces couples se résumant alors au statut de « parent 1 » et de « parent 2 ».

Il est donc hors de question qu'une telle loi vienne défigurer les bases mêmes de la cellule familiale traditionnelle qui a toujours guidé depuis la nuit des temps les peuples sur notre planète.

OUI à l'union citoyenne

A titre personnel, comme je viens de le dire, si je ne suis pas du tout favorable au mariage des homosexuels, j'estime toutefois de ces personnes, hommes ou femmes possèdent comme tous leurs compatriotes des droits réels dans la société que la démocratie doit reconnaître obligatoirement.

La République droit évoluer et il est indispensable que notre citoyenneté progresse en fonction des nouveaux courants de nos sociétés. Et c'est pour cette raison que je souhaiterais que le législateur envisage une union citoyenne (ou union républicaine) où les personnes homosexuelles pourraient s'unir et bénéficier des mêmes droits que tous les autres couples mariés, et notamment en matière de succession.

Adoption

La loi actuelle prévoit notamment que l'adoption est ouverte à toute personne âgée de plus de 28 ans (mariée ou non, vivant seule ou en couple).

Cette loi n'étant pas restrictive, elle s'appliquerait donc à toute personne qu'elle soit hétérosexuelle ou homosexuelle.

Conclusions

Avant de terminer cet article, je ferai référence à un homme d'exception, d'un très grand bon sens qui a fait autorité en France certes, mais aussi partout dans le Monde.

En 2005, dans son superbe livre « Mon Dieu … pourquoi ? » rédigé avec Frédéric Lenoir, il évoquait de nombreux problèmes liés à la sexualité et au mariage.

Entre autres sujets, il abordait l'homoparentalité et l'homosexualité. A ce sujet, il se déclarait contre le mariage homosexuel et y préférer une « alliance » homosexuelle, considérant que le mariage entre deux personnes du même sexe « créerait un traumatisme et une déstabilisation sociale forte. »

Pierre-Alain Reynaud

Site internet : www.pierre-alain-reynaud.com

Mail : cafe.republicain@gmail.com

 

14/05/2012

Union des homosexuels, OUI, mais ….

 

mariage-gay.jpg

L'un des grands projets de François Hollande sera le mariage homosexuel que l'on dénomme aussi « mariage gay », un terme très souvent employé mais qu'il faudrait abandonner du langage, tel je le considère assez dégradant pour deux personnes du même sexe qui viennent de s'unir ou qui ont l'intention de le faire.

Pendant longtemps, ma réflexion a porté sur les demandes de ces couples homosexuels qui souhaitaient légaliser une union de la même manière que les couples hétérosexuels. A dire vrai, je n'étais pas favorable à ce type d'alliance officielle que je jugeais alors comme contraire aux normalités existant en matière de mariage.

Aujourd'hui, j'ai quelque peu changé d'avis, et j'admets qu'avec l'évolution de notre société et de ses mœurs, deux couples d'hommes ou de femmes ont le droit de s'unir publiquement et de bénéficier des avantages que la loi accorde à toutes les personnes mariées.

Il faut dire que l'union des homosexuels existe déjà dans de nombreux pays de la planète, ainsi qu'en Europe : partiellement sur une partie du territoire des Etats-Unis : Vermont en 2009, Connecticut, Iowa, Massachusetts, New Hampshire, New-York en 2011, Etat de Washington en 2012, Maryland en 2012, et la capitale Washington à la même époque ; partiellement aussi au Mexique, dans le district fédéral de Mexico, et dans l'Etat du Quintana Roo en 2011).

En Europe, sont concernés également, les Pays-Bas depuis l'an 2000, la Belgique depuis 2003, l'Espagne depuis 2005, la Norvège depuis 2008, la Suède depuis 2009, le Portugal depuis 2010, le Danemark depuis 2012, et en dehors de l'Europe, l'Islande depuis 2010, le Canada depuis 2005, l'Afrique du Sud depuis 2006, et l'Argentine depuis 2010.

Ainsi, la France pourrait apporter elle aussi de son côté, un véritable statut aux couples homosexuels afin qu'ils obtiennent les mêmes droits que les autres en matière d'adoption, de fiscalité ou de succession.

Par contre, je ne suis pas du tout favorable à l'attribution du mot « mariage » à l'union de deux hommes ou de deux femmes.

Depuis l'ère des premières civilisations dites « modernes », et à travers tous les siècles, le mariage a toujours été considéré comme l'union d'un homme et d'une femme, que ce soit au niveau civil que religieux. Il est serait totalement anormal, voire presque déplacé, que la célébration du mariage soit aussi consentie aux couples homosexuels.

Je propose donc que l'alliance de deux personnes du même sexe soit consacrée par les pouvoirs publics et donc reconnue officiellement par une « union citoyenne » célébrée par le maire de toute commune, et dans les mêmes règles que celles définies pour un mariage traditionnel ; cette « union citoyenne » donnant exactement les mêmes droits et les mêmes obligations aux personnes qui la contractent.

Certains me diront que je fais de cette distinction entre mariage et union républicaine, une simple question de principe. Pour ma part et j'en suis convaincu, j'estime clairement que le mariage doit rester une célébration entre un homme et une femme, contrairement à l'alliance de deux personnes homosexuelles qui devrait se traduire par une union citoyenne.

Il est certain que le projet de loi portant réforme du mariage donnera lieu dans les semaines et mois à venir à de grands débats et surtout à d'importantes polémiques entre les défenseurs du « mariage pour tous » et leurs nombreux détracteurs.

En espérant toutefois qu'il sorte de ces controverses un compromis sérieux protégeant des traditions séculaires tout en apportant des avancées importantes pour des hommes ou des femmes qui ont choisi de vivre une existence de couple différente de celle nos ainés.

Pierre-Alain Reynaud

Site internet : www.pierre-alain-reynaud.com

Mail : cafe.republicain@gmail.com

 

 

 

 

 

 


 

 

 

20:32 Publié dans Société | Tags : mariage, union, gay, homosexuel | Lien permanent | Commentaires (0)

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique