logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

15/01/2014

Indignez-vous ! Révoltez-vous ! Hommage à Stéphane Hessel, un GRAND parmi les GRANDS.

 

révolution,république,changement,indignation,espoir,

Voici bientôt un an, disparaissait Stéphane Hessel, tour à tour diplomate, ambassadeur, résistant, écrivain, militant politique et formidable défenseur des Droits de l'Homme comme chacun a pu le constater tout au long de sa vie.

En 2010, au sommet d'une très longue carrière jalonnée de prises de position courageuses et influentes, il signe un essai extraordinaire « Indignez-vous » qui va bouleverser le monde entier. Ce petit ouvrage, véritable phénomène d'éditions traduit en 34 langues et vendu à plus de 3 millions d'exemplaires dénonce le creusement des inégalités de richesse, souligne le poids du monde financier dans les choix politiques et dénonce clairement l'affaiblissement de l'héritage social du Conseil National de la Résistance, à savoir tout spécialement la sécurité sociale ainsi que le régime des retraites.

De même, « Indignez-vous » évoque la difficile situation imposée par l'État d'Israël à la Palestine et notamment à la Bande de Gaza, ce qui ne manque pas d'entraîner alors certaines critiques violentes de la part des institutions juives de France.

Quoi qu'il en soit, l'écrit reste un acte puissant de fermeté et de révolte qui ne manque pas d'interpeller les consciences, une réussite incontestable de son auteur en raison de ses fortes influences sur les populations qui vont manifester un peu partout en Europe, et tout d'abord en Espagne au cours du mois de mai 2011 où les nombreux manifestants n'hésiteront pas à se dénommer eux-mêmes les « indignés » (indignados) en référence au livre de Stéphane Hessel. D'autres manifestations vont suivre rapidement, à Athènes, à Liège, à Bruxelles, ainsi qu'à Paris et dans d'autres villes européennes, sans oublier celles outre Atlantique touchant les États-Unis comme Occupy Wall Street à New York, le 17 septembre 2011.

Malgré le mécontentement des peuples et leur souhait de se soulever contre une politique de mondialisation désastreuse, les mouvements contestataires vont s'essouffler peu à peu.

Et que reste-t-il aujourd'hui de cet engouement pour l'indignation et la révolte ?

Si le Monde vacille, si l'Europe connaît de grosse difficultés, et si la France elle-même la France ne va pas bien du tout, les peuples subissent, acceptent et se taisent.

Dommage ! Car si la réactivité disparaît de nos citoyens, la domination des pôles financiers sur les politiques économiques et sociales anéantira les peuples pour réinstaller bientôt une ère que je qualifierai moyenâgeuse.

Pierre Reynaud

Sites internets :http://www.la-revolution2014.fr/

www.pierre-alain-reynaud.com

 

27/10/2012

Les prédictions inquiétantes ...

chaos,europe,monde,Voici quelque temps, par un pur hasard, je faisais la découverte d'un livre qui allait se révéler par la suite fort intéressant. C'était à Paris dans la « boite verte » d'un bouquiniste installé sur le quai du Louvre. Je venais de lui acheter quelques livres anciens dont je raffole et le vieux monsieur qui tenait commerce à cet endroit me fit un petit cadeau consistant en deux livres : l'un de Sartre (les chemins de la liberté) et l'autre d'un auteur énigmatique dont le nom avait disparu. L'ouvrage avait particulièrement jauni, et se trouvait mutilé de sa couverture ainsi que d'un certain nombre de pages à jamais détachées.

Les seuls indices qu'il portait se résumaient dans sa date d'impression remontant en 1955 et dans le nom de son imprimeur, un dénommé Berthaud résidant alors à Lausanne. J'ai bien essayé de retrouver les traces anciennes de ce typographe, mais aucune indication ne m'a permis de découvrir une piste qui m'aurait conduit vers cet artisan et pourquoi pas, vers l'auteur de cet écrit.

Ainsi, ne disposant pas du titre de ce livre, ni de l'identité de son créateur, ma curiosité m'incitait à lire les pages existantes pour découvrir le contenu partiel de cet ouvrage.

Immédiatement, en prenant connaissance des premières lignes, je constatais qu'il s'agissait d'un écrit portant sur l'avenir du Monde avec une perspective bien au delà des années 2000, et telle que certains visionnaires pouvaient se l'imaginer dans cette période des années 50. Il est toujours intéressant d'appréhender le regard qu'ont eu nos aînés pour les horizons d'une société dans laquelle nous vivons aujourd'hui et dont nous connaissons parfaitement les valeurs et les défauts.

Ainsi, l'auteur inconnu imaginait une nouvelle planète où domineraient entre autres progrès des techniques d'avant-garde : robotisation totale des maisons et même des véhicules automobiles se déplaçant sur coussins d'air et … sans chauffeur !

Je ne m'étendrai pas ici sur les différents sujets abordés dans ce livre qui demeurent fort nombreux et qui développent une vision sérieuse des sciences futures et de la médecine moderne. La plupart des prédictions avancées se sont révélées fort justes et se sont réalisées au cours de ces dernières décennies.

Mais le grand intérêt que j'ai pu retenir de cet ouvrage demeure dans les prédictions politiques et économiques de la planète. La grande crise financière du début du 21 ème siècle constatée en 2008, la prépondérance chinoise, le bouleversement européen, la révolution de certains pays du continent africain y figurent clairement.

Évidemment, les hypothèses de l'auteur restent parfois imparfaites, mais globalement elles s'avèrent assez précises sur les bouleversements sociaux que nous vivons aujourd'hui et sur ceux qui feront le monde de demain.

Ainsi, les annonces de ce livre demeuré dans l'oubli nous conduisent vers un avenir douloureux mais bien réel quand on sait à l'heure actuelle que notre planète est en véritable mutation, avec de forts changements prévisibles dont les conséquences seront bénéfiques pour certains pays, mais désastreuses pour d'autres.

Il est évident que l'auteur inconnu de ce livre était un véritable visionnaire. Et en dehors des nombreuses prédictions avancées, trois s'affichent essentiellement :

a/ les révolutions en marche qui atteindront bientôt la plupart des pays de l'Europe dont notamment la France (le livre cite une période révolutionnaire entre 2011 et 2017),

b/ les divers bouleversements européens qui atteindront de plein fouet la démocratie pouvant faire basculer certaines nations dans une dictature militaire ou extrémiste,

c/ l'islamisation probable dans la seconde décennie du notre nouveau siècle de quelques pays de l'Europe du Sud, voisins des rives de la Méditerranée.

Doit-on donc s'inquiéter ? Sans doute, certes, mais après tout, ce n'est qu'un livre et rien de plus. Cependant, les prévisions sont tellement précises que l'on ne peut pas rester impassible devant son contenu. Elles vont parfois dans le même sens que celles de Nostradamus qui avait prédit à son époque, de grands événements devant bouleverser le 21 ème siècle.

Côté politique, le même Nostradamus avait avancé qu'il y aurait certainement une alliance entre les Etats-Unis et la Russie pour faire front à la montée de certains périls venant du Moyen-Orient. Toutefois, notre écrivain inconnu ne va dans ce sens là : il envisage plutôt une nouvelle Russie, plus proche de la Chine que des USA, et composée de la quasi totalité des pays de l'Est comme elle le fut au temps de l'Union Soviétique.

Mais le plus important au final, c'est l'Europe communautaire d'aujourd'hui qui devrait disparaître. Ainsi, dans cette hypothèse, quelques pays se regrouperaient pour constituer alors un nouveau continent européen, biens distincts des autres nations proches du bassin méditerranéen, ces dernières largement soumises aux influences africaines.

Ce sont les dernières conclusions de ce livre passionnant dont je n'ai pu encore retrouver l'auteur à l'heure d'aujourd'hui, hélas !

Si parmi les lecteurs ou les lectrices de cet article, il existe des personnes qui auraient eu connaissance de cet ouvrage, je les remercie par avance de me contacter en raison du fort intérêt que je porte à ce livre dont la parution en édition semble remonter au début des années 50.

Pierre-Alain Reynaud

Site internet : www.pierre-alain-reynaud.com

Mail : cafe.republicain@gmail.com

 

 

15/09/2012

Quand l'Europe du Sud disparaîtra ...

 

Europe, faillite,

C'est clair, et je précise : extrêmement clair. L'Europe du Sud disparaîtra d'ici moins de deux décennies. Mais l' Europe du Sud, c'est qui ? Principalement la Grèce, l'Italie, l'Espagne, le Portugal, et en évidence la France.

Pour quelles raisons ? Ces pays sont dans le tourmente économique et sont plongés actuellement dans une crise sans précédent ; contrairement à d'autres qui, dans le Monde, tiennent « bien la route » comme l'Australie par exemple. (Pour mémoire, l'Australie est classée par le PNUD - Programme des Nations unies pour le développement - deuxième pays le plus développé au monde après la Norvège).

Donc, l'Europe du Sud se meurt :

- en raison du laisser-aller de gouvernements laxistes qui se sont succédés et qui continuent encore aujourd'hui à exercer leur politique déplorable.

- en raison de l'affaiblissement constant des richesses dont bénéficiaient les nations concernées.

- en raison des dangereux dérapages commis par les syndicats qui ont été souvent à l'origine de la ruine de nombreuses structures économiques.

- en raison d'une crise économique sans précédent où la concurrence déloyale s'est installée entre de nombreux pays de la communauté européenne, différents les uns des autres par leur niveau de vie, leur histoire et leur culture.

- en raison des flux migratoires qui se sont succédés depuis plus de trente ans et qui ne font qu'augmenter depuis plusieurs mois.

Que va-t-il donc se passer ?

Il est clair que la situation risque de se dégrader si les gouvernements et surtout si les peuples ne réagissent pas rapidement. Un pays qui s'affaiblit ressemble à une personne atteinte d'une grave maladie. A un moment donné, si la rémission n'apparaît pas, c'est la mort assurée. Pour une nation, c'est la disparition de ses libertés, de ses valeurs, de ses acquis et de son histoire.

Dans quels délais ?

Il est encore difficile aujourd'hui d'évaluer le temps réel de la disparition de l'Europe du Sud : 10 ans, 20 ans ou plus ? A priori, il semble que ce phénomène pourrait se manifester à moyen terme selon l'intensité des problèmes annoncés. Mais, les « bonnes surprises » ne doivent pas être écartées, et il est encore possible de croire à un redressement physique et moral de nos sociétés.

Que deviendront les pays de l'Europe du Sud ?

Si le redressement de cette zone s'avérait impossible, les états démocratiques disparaîtraient peu à peu, laissant la place à des régimes totalitaires ou à des républiques islamistes.

C'est le trajet habituel des chutes de la démocratie dont les dirigeants ont été incapables de donner à leur pays les règles de conduite fondamentales indispensables pour la sécurité et l'avenir des citoyens.

La contagion …

L'Europe du Sud frappée de plein fouet par le cataclysme économique et social, la contagion est inévitable, et l'Europe du Nord verra également d'énormes changements. Non pas en raison des influences de l'Orient et du continent africain, mais par la domination de l'Allemagne ou peut-être de la Russie dont les ambitions s'éclaircissent à l'heure d'aujourd'hui.

Pierre-Alain Reynaud

Site internet : www.pierre-alain-reynaud.com

Mail : cafe.republicain@gmail.com

 



 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique