logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

14/06/2012

Le Président et ses femmes

 

parti socialiste, hollande, trierweiler, royal,

Le tweet de soutien de Valérie Trierweiler à Olivier Falorni pourrait être le thème d'un futur vaudeville digne de Feydeau ou de Labiche.

Nous avons connu les extravagances de l'époque Sarkozy avec Cécilia, puis Carla Bruni, et avec François Hollande, nous pensions sincèrement que la vie privée du nouveau Président ne serait pas entachée par des histoires rocambolesques.

Hier, nous est arrivé en plein figure une info à laquelle personne ne s'attendait, surtout en provenance de la « première dame de France ».

En scène donc, Ségolène Royal, Valérie Trierweiler, et au milieu François Hollande, l'ancien compagnon de l'une et le nouveau compagnon de l'autre. Le spectacle est cocasse, et il est fort possible que dans les jours qui arrivent, ce théâtre de boulevard se transforme en feuilleton … de la République.

 « Courage à Olivier Falorni qui n’a pas démérité, qui se bat aux côtés des Rochelais depuis tantd’années dans un engagement désintéressé », écrit sans complexe Madame Trierweiler, en sachant pertinemment que l'effet sera détonant.

Alors que se passe-t-il ? Un réglement de compte public entre les deux femmes ? Ou une position étrange de Valérie Trieweiler qui jouerait un rôle singulier dans un but bien déterminé ?

Il est clair que l'attitude de la compagne du Président de la République ne semble pas être anodine. Et peut-être qu'un jour ou l'autre, nous connaîtrons la vraie enigme du tweet.

En attendant, nous avons la certitude que Madame Trieweiler a jeté un pavé dans la mare qui éclabousse durement le Parti Socialiste et … François Hollande son propre compagnon.

Le 24 mai dernier, j'avais écrit un article qui commençait par les phrases suivantes : « Chaque jour qui passe confirme le 6 mai 2012. A cette date et sans s'en apercevoir, la France a élu une présidente en la personne de Valérie Trierweiler ».

La situation est confirmée aujourd'hui. La journaliste de Paris Match est passée du statut de « première dame de France » à celui que l'on pourrait assimiler de vice-présidente, Valérie Trierweiler dirigeant quelque peu, par dessus la tête de François Hollande, la politique de la France.

Après cet événement cocasse mai inquiétant, que pense le Président de la République ? A-t-il conscience que son pouvoir est sérieusement ébranlé et mis en cause ? Va-t-il réagir ? Ou se contentera-t-il de rester dans une position floue ?

Autant de questions qui jettent le trouble sur l'autorité d'un Chef d' Etat dont la force politique risque d'être affaiblie dans un proche avenir.

Pierre-Alain Reynaud

Site internet : www.pierre-alain-reynaud.com

Mail : cafe.republicain@gmail.com

A lire ou à relire :

http://www.pierre-alain-reynaud.com/pages/les-points-d-ac...

http://www.pierre-alain-reynaud.com/pages/le-journal-de-c...

 

08/06/2012

L'inévitable faillite socialiste : Une fin annoncée de la République ?

Parti socialiste, Hollande, Ayrault, Faillite,

Je suis républicain, et comme tel, je m'indigne de ce qui se passe en France aujourd'hui.

Comme de nombreux pays de la planète, notre Nation subit de plein fouet la crise mondiale à laquelle viennent s'ajouter les douloureux chaos de l'Europe dûs aux faillites de la Grèce et de l'Espagne.

La dette de la France est considérable, et il est extrêmement urgent de mettre un terme à cette dérive qui n'a que trop durer. Comme tant d'autres Etats, les caisses sont vides et la question est de savoir comme les renflouer.

Avant tout, il faut considérer que la dette de la France est surtout … la dette des citoyens ! C'est-à-dire la mienne, la vôtre, celle de vos parents, celle de vos amis, de vos voisins, etc … etc...

De toute manière, il est très clair que d'une manière ou d'une autre, ce sera aux citoyens à rembourser cette dette, qu'ils soient riches ou pauvres, et malheur aux plus fragiles qui se retrouveront encore plus démunis que ce qu'ils le sont aujourd'hui.

Le parti socialiste, et plus généralement la gauche, sont en train de nous mentir avec un tel cynisme que l'on a peine à imaginer. Et même le Président Hollande que l'on pouvait considérer jusqu'à ces derniers temps comme un homme « honnête » se complet maintenant dans une indécence qui n'est pas digne d'un Chef d'Etat.

Dans ce contexte, l'indignation est au cœur de chacun de nous quand on sait pertinemment que le nouveau gouvernement va entraîner le Pays dans une folle tempête dont personne ne pourra sortir indemne.

D'autant plus que parallèlement à cette déplorable gestion annoncée, la déraison de la gauche glissant vers une amoralité déplorable pour notre jeunesse, va faire plonger notre Nation dans la « culture de l'inertie, de l'assistance et de l'oisiveté réunies ». Autrement dit, la fin de la société française ne fait que commencer.

Je m'indigne donc contre le gouvernement Ayrault qui va sombrer dans un programme de dépenses inconsidérées en créant notamment des postes dans la fonction publique, inutiles pour la plupart.

Je m'indigne contre ce même gouvernement qui va engager une contre réforme des retraites à priori largement désastreuse. Et si Nicolas Sarkozy n'a pas été toujours à la hauteur de ses missions au cours de son quinquenat, il a entrepris toutefois avec succès cette réforme devenue indispensable, afin que chaque citoyen puisse maintenir un minimum de pouvoir d'achat jusqu'à la fin de ses jours.

Le projet socialiste allant à contre courant du gouvernement Fillon va donc coûter une FORTUNE à la Nation et donc à chacun de nos citoyens qui seront une fois de plus contraints à « se serrer la ceinture ».

Je m'indigne contre la légalisation du cannabis proposée par l'ancien ministre socialiste Daniel Vaillant qui pousse le gouvernement actuel à prendre cette décision. Personne n'ignore que le cannabis est dangereux et il est inconcevable que cette drogue entre en toute légalité dans la vie de nos compatriotes.

Je m'indigne également contre la dépénalisation de ce même cannabis avancée par Cécile Duflot, actuelle ministre du Logement. Si l'on considère que le trafic et l'utilisation de stupéfiants n'est plus un délit, on étendre cette règle à tout autre acte malhonnête, contravention, infraction, méfait ou violation de la loi.

Je m'indigne encore contre le mariage homosexuel qui est contraire à la logique des sexes et totalement discordante dne part avec les valeurs humaines de nos sociétés et d'autre part, avec les principes moraux sur lesquels sont établies toutes les religions du Monde.

Comme je l'ai déjà dit, il est nécessaire qu'un statut officiel soit établi au profit des couples homosexuels, mais cette condition doit être limitée à une union citoyenne, et non à un mariage qui reste l'union légitime d'un homme et d'une femme.

Je m'indigne de même, contre le projet de loi de Madame Taubira, nouvelle garde des Sceaux qui consiste à supprimer les tribunaux correctionnels pour les mineurs, et donc encourager largement une délinquance croissante depuis quelques années.

Je m'indigne pareillement contre une gauche laxiste qui favorise l'indiscipline citoyenne et installe l'incurie à l'intérieur de notre Pays.

Je m'indigne enfin contre un Parti socialiste qui fait le jeu de l'extrême gauche en s'alliant avec Jean-Luc Mélenchon, l'aventureux chef de file d'un communisme ressuscité, lequel Monsieur Mélenchon et ses amis entraîneront la France un jour ou l'autre dans le discrédit international, avilissant la Nation française comme jamais elle ne l'a été depuis la Seconde Guerre Mondiale.

Ainsi, à force de donner de mauvais coups à la finance indispensable pour le développement des entreprise, à la moralité qui disparaît peu à peu de notre société, à l'identité nationale chère à nos citoyens, et au développement de nos valeurs qui ont fait la grandeur de la France pendant des siècles, le Parti Socialiste et ses alliés de Gauche vont faire basculer la France dans un tel chaos que la République ne s'en relèvera plus

La République décapitée, ce sera la porte ouverte aux extrêmistes de droite ou de gauche qui se traduira systématiquement par un pouvoir dictatorial.

Dés maintenant, stoppons immédiatement l'incendie qui menace notre avenir et celui des générations futures.

Comme par le passé, àplusieurs reprises dans notre Histoire nationale, la Patrie est à nouveau en danger ! Prenons-en largement conscience !

Pierre-Alain Reynaud

Site internet : www.pierre-alain-reynaud.com

Mail : cafe.republicain@gmail.com

 

 

31/05/2012

Les droits de l'enfant dans la société du 21 ème siècle

Droits, enfance, unicef

Chaque jour, on parle très souvent des droits de l'Homme (ce terme englobant l'humanité en général), et parallèlement les débats se tournent périodiquement aussi sur les droits du citoyen, comme sur les droits de la femme dans la société.

Ces nombreuses discussions restent sans cesse au cœur de l'actualité et l'on ne peut que se réjouir des progrès réels qui se dessinent sans cesse à l'horizon pour améliorer la justice sociale et diverses logiques touchant les individus de tous pays et de toutes races.

Cependant, les grands oubliés de ce Monde sont en général les enfants, même si l'Unicef s'efforce à chaque instant d'améliorer leur sort.

Nous reviendrons prochainement sur des sujets brûlants concernant l'enfance et tout spécialement sur la justice des mineurs qui n'est adaptée ni à leur âge, ni à leur avenir dans l'environnement du 21 ème siècle.

Aujourd'hui, nous nous arrêterons sur la représentation des enfants dans la société qui reste quasiment inexistante, les adultes occultant tout dialogue possible pour prendre les grandes décisions qui s'imposent.

Les jeunes (à l'exception toutefois de ceux dont la tranche d'âge est inférieure à 10 ans, encore peu aptes en raison de leur âge à s'inviter dans les débats), doivent participer à la vie citoyenne d'une manière officielle pour être entendus par tous nos dirigeants politiques et nos responsables publics. C'est-à-dire que tous les mineurs devraient être mieux écoutés et plus compris dans leur vie comme dans leurs aspirations d'enfant ou d'adolescent.

Il est clair que les adultes, malgré leur sincère volonté et leur énergie, ne peuvent pas toujours comprendre ce que ressent aujourd'hui une jeunesse souvent perturbée par une société en perpétuelle mutation où les crises économiques et sociales viennent largement ébranler les familles les plus fragiles.

Ainsi, l'esprit républicain nous invite à la méditation et à la réflexion.

 

Dans un tel contexte,il est temps de donner aux jeunes d'aujourd'hui, tous les moyens pour s'exprimer librement, ressources qui leur permettront d'une part, de mieux s'insérer dans le quotidien , et d'autre part de se préparer à la vie citoyenne.

 

Voici donc un bref résumé des projets de réformes dont pourraient profiter dans l'avenir tous les enfants et adolescents.

 

Lire la suite de l'article en cliquant sur le lien ci-dessous :

 

http://www.pierre-alain-reynaud.com/pages/vivre-ensemble/...

 

Pierre-Alain Reynaud

 

Site internet : www.pierre-alain-reynaud.com

 

Mail : cafe.republicain@gmail.com

 

 

 

 


 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique