logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

03/11/2012

La mauvaise politique de l'hiver - Appel du Café Républicain

 

sans-abris,hébergement,misère,froid,hiver,

Depuis de bien longues années, le problème des sans-logis resurgit à l'entrée de l'hiver, sans pour autant qu'un seul gouvernement arrive à gérer convenablement la situation. Dans la réalité, compte tenu des temps passés, l'Etat aurait du trouver les solutions nécessaires afin que ce drame humain ne se reproduise plus aujourd'hui. Ayant rencontré à quelques reprises l'Abbé Pierre, je me souviens d'une dernière fois où je le vis extrêmement meurtri par le manque d'humanité de la classe politique qui l'écoutait certes, mais qui au final n'engageait aucun combat efficace pour mettre un terme à la misère et au désespoir de familles et d'enfants laissés dans la rue sans la moindre compassion.

« Je me suis battu toute une vie me dit-il, « et j'ai l'impression aujourd'hui de ne pas avoir avancé ! »

Quelque temps plus tard, le grand homme nous quittait, usé par une existence de lutte sociale, laissant derrière lui des milliers d'orphelins pour qui il était devenu une espérance et un père spirituel.

Depuis, faut-il le préciser, personne n'a su prendre la relève pour lancer ses fameux « coups de gueule » indispensables au réveil des consciences des politiques et de la société civile.

Ces derniers jours, Jean-Marc Ayrault, Premier Ministre, a promis la fin de la politique du thermomètre. Réalité ou effet d'annonce ? Nous verrons bien dans les mois qui arrivent … Toutefois, il serait important de régler en urgence les problèmes hivernaux qui produisent encore chaque année des centaines de victimes, malgré l'ouverture de nombreux centres d'hébergements toujours insuffisants dans l'époque douloureuse où nous vivons. Parler de l'été alors que l'on en arrive en plein dans l'hiver est assez ridicule. Mais nous savons très que Jean-Marc Ayrault se complet dans l'absurdité et dans l'amateurisme.

A l'heure présente, l'Etat ayant légalement tous pouvoirs sur ses ministères, devrait dans un premier temps réquisitionner immédiatement une multitude de bâtiments publics, aujourd'hui vides : casernes, locaux administratifs inoccupés, gares SNCF désaffectées, écoles fermées, etc … etc … Mais peut-être va-t-on me répondre que ces immeubles ne sont pas adaptés pour recevoir un public dans des conditions sanitaires conformes aux normes d'aujourd'hui. Si la réponse pourrait dans un sens être recevable, je considère toutefois qu'il faudrait mieux accueillir à titre provisoire les sans-abris dans ces structures peu confortables certes, mais suffisamment vivables, au lieu de les laisser dans la rue en plein froid sous une couverture ou sous un carton, ce qui reste en clair la situation la plus indigne pour la vie et le respect du genre humain.

Alors, qu'attend-on pour réquisitionner les biens immobiliers de l'Etat, et tout spécialement les anciennes casernes des villes de garnison qui sont déjà pré équipées pour recevoir des gens dans le besoin ? Ces casernes comportent des dortoirs, des cuisines, des points sanitaires (lavabos, douches et WC), des équipements de chauffage et des terrains de détente ou de sport … Tous les éléments sont réunis pour apporter un peu de bien-être à une population miséreuse et abandonnée.

Encore une fois, je crains une fois de plus, que l'Etat socialiste ne soit pas à la hauteur des événements.

Il est évident aussi que les gouvernements précédents n'ont pas réussi à trouver les solutions qui s'imposent. Et c'est fort dommage. Quant à leurs successeurs, Messieurs Hollande et Ayrault, ils vont aller dans le même sens, celui des sempiternelles paroles, jamais suivies de vrais actes positifs.

Alors, nous français, françaises, mobilisons-nous !

A cet effet, je lance un appel à tous ceux et celles qui pourraient offrir momentanément un logement à des familles sans toit, ou seulement indiquer une maison, un appartement ou un local habitable et susceptible de recevoir les plus malheureux.

Le Café Républicain se fait le relais de cette générosité et nous vous demandons de bien vouloir nous joindre par mail ou par téléphone pour nous apporter toutes informations utiles concernant les possibilités d'hébergement de tous ceux et celles qui souffrent dans le froid, envahis par la détresse physique et morale.

Pierre-Alain Reynaud

Site internet : www.pierre-alain-reynaud.com

Mail : cafe.republicain@gmail.com

Contacts : SANS-ABRIS - ALERTE

Mail : cafe.republicain@gmail.com

Fax : 04.88.71.42.89

Tél : 06.29.23.45.35

 

19/09/2012

Gilbert Collard a-t-il raison ?

 

Gilbert Collard, nationalité française, étranger,

Mercredi dernier, au cours d'un débat très agité, l'Assemblée Nationale a rejeté à main levée l'amendement du Gilbert Collard qui proposait de réserver les emplois d'avenir « en priorité aux jeunes de nationalité française ».

Inutile de préciser le tollé qui s'est déclenché dans les rangs de la gauche quand le député a commencé à lire son amendement au projet de loi sur les emplois d'avenir, stipulant que « l'emploi d'avenir s'adresse en priorité aux jeunes de nationalité française, et subsidiairement aux citoyens des États membres de l'Union européenne ».

« Que vous ont fait les Français ? » s'est exclamé Gilbert Collard, qui, sans appartenir au Front National, reste l'un des deux élus de ce même parti.

«Je n'ai pas à m'expliquer devant une assemblée qui, quand on se met à parler de la France,se met à hurler », a-t-il ajouté avant de regagner son banc dans une grande colère.

«C'est Gilbert Collard qui hurle parce qu'on s'oppose à sa conception de la société française», a rétorqué le député apparenté socialiste de Martinique Serge Letchimy. « Dans la sociétéfrançaise, on ne fait aucune distinction de race, de couleur ou d'origine », a-t-il poursuivi.

Allons donc ! Que chacun de nous devienne raisonnable et se comporte en véritable républicain ! Indéniablement, le député Collard défend les valeurs d'une démocratie telle que nos aînés ont pu la connaître, à savoir une république basée sur l'identité française et les idées patriotiques.

Personnellement, même si je n'appartiens pas au Front National et si je n'ai du reste aucun lien politique quelconque avec cette formation politique, je reconnais que le FN ou ses sympathisants ont parfois raison dans leurs propos, et notamment quand il est souligné que les français sont mis à l'écart du système démocratique.

Qu'appelle-t-on donc par français ? Clairement, ce sont tous ceux et celles qui sont titulaires de la nationalité française.

Et il est évident que les français qui ont acquis cette nationalité, soit par leur origine, soit par l'acquisition administrative, doivent bénéficier d'une préférence face aux étrangers dont le nombre ne fait que croître sur notre territoire.

Nous connaissons parfaitement le nombre trop nombreux de citoyens français à la recherche d'un emploi, et en particulier les jeunes qui ont bien du mal aujourd'hui à s'intégrer dans le marché du travail. Ces oubliés de la société doivent-ils laisser leur place à des étrangers qui n'ont aucune affinité avec la France ? Evidemment non, encore que la nation française ne doit rejeter aucun immigré, dans la mesure où elle accomplit ses devoirs envers ses compatriotes.

Alors, essayons d'apporter de vraies solutions afin que chaque individu trouve sa place dans notre société, quelles que soient ses origines et sa culture, mais conservons un égard pour les citoyens et les citoyennes de France qui servent chaque jour notre Pays et qui lui apportent réellement soutien et reconnaissance.

Et à ce niveau, je pense sincèrement que Gilbert Collard a raison.

Pierre-Alain Reynaud

Site internet : www.pierre-alain-reynaud.com

Mail : cafe.republicain@gmail.com

 

31/08/2012

Les cocus du 6 mai

hollande, ayrault, PSLe changement, c'est maintenant ! Et nous allons en profiter pleinement … si un grand miracle se produit. Mais croyez-vous aux miracles ? François Hollande nous avait promis la lune ? Où est-elle aujourd'hui ? Certains l'ont cru au moment des élections, et d'autres persistent aujourd'hui en prétendant que le gouvernement socialiste va panser les douloureuses plaies de la France.

Mais soyons sérieux. Il est extrêmement clair que les 100 jours du Président Hollande relèvent plus d'un échec que de tout autre chose. Même si plusieurs médias certainement grassement payés par la caisse noire de l'Elysée chantent tout haut la réussite du nouveau Chef de l'Etat.

Qu'ils sont loin déjà l'enthousiasme et le dynamisme du candidat François Hollande lors de son grand meeting du Bourget le 22 janvier 2012 : en ce début d'année, il était surprenant de découvrir un présidentiable quasiment méconnaissable et dévoré par une énergie, une volonté et un charisme que personne ne pouvait soupçonner. Il est vrai qu'à cet instant, l'ancien premier secrétaire du PS inondait de rêves le petit peuple des chaumières, les oubliés de la République, et les citoyens avides de justice et de partage.

Personnellement, je me souviens d'avoir rencontré lors de mes visites au cœur de la France profonde, un petit couple de retraités totalement hypnotisé par le phénomène Hollande, jusqu'à avoir tapissé leur couloir et leur salle à manger de photos représentant le « Grand François, sauveur de la France sarkozyste » (claire comparaison avec la dictature de l'Espagne franquiste !!!...)

Et le couple dont je vous parle représentait l'un des milliers d'exemples que j'ai pu connaître pendant toute la période qui précéda les 22 avril et 6 mai 2012.

Cet engouement se développa chez de très nombreux citoyens de toutes classes sociales, et notamment chez les jeunes, les enseignants, les cadres, et les seniors qui voyaient en François Hollande, l'espoir de la gauche et l'avenir de la Nation. Une ferveur qui ressemblait à celle vécue le 10 mai 1981 lors de la victoire de François Mitterrand.

Malgré la crise, la fête s'installa et se propagea jusqu'au fin fond des provinces qui votèrent massivement pour une assemblée nationale socialiste le 17 juin dernier.

Le bonheur est alors visible quasiment partout, dans les villes, la rue et même dans le pré !

Il est clair que la France va se transformer pour réinstaurer une république « irréprochable » et digne de ce nom.

Seulement, aujourd'hui, la situation se ternit très rapidement. Evidemment, à cause de la faillite financière qui frappe l'Europe, et à ce niveau, faut-il l'admettre, le pouvoir socialiste ne peut être mis en cause. Il faut régler les problèmes, et chacun sait que les grandes difficultés ne peuvent pas se solutionner en quelques jours. Quel que soit le gouvernement en place, c'est un travail de longue haleine qui l'attend pour redresser une situation devenue très inquiétante.

Allons, soyons optimistes et gardons espoir : Vous verrez qu'au fil du temps tout va pouvoir s'arranger ! Et il est vrai que la France est capable de réussir un pari formidable comme elle l'a fait déjà dans le passé : reconstruire son économie, et se positionner dans le Monde comme ce fut le cas dans les années 60 avec l'arrivée du Général de Gaulle.

Seulement, voilà ! De Gaulle était un homme d'exception, et François Hollande ne lui ressemble aucunement.

Les illusions socialistes fondent rapidement, et François Hollande perd toute sa superbe et se dégonfle peu à peu comme une … baudruche !

L'effet doping du 22 janvier 2012 cesse maintenant et rend le Président français à son état naturel : indécis, confus, fluctuant, ambigu, mou, timoré, imprécis, pour ne citer que ces quelques mots.

François Hollande revient aujourd'hui le « petit François Hollande » des années 90, et à partir de cet instant, la France a tout à perdre... et rien à gagner.

Dommage que DSK ait fait de grosses « bêtises » qui l'ont rejeté de la vie politique. Il aurait été certainement un bon président de la République, très capable et ambitieux pour son Pays.

En attendant, je plains volontiers les COCUS du 6 mai qui ne se remettront jamais de cette grosse tromperie, aux aspects carnavalesques.

Pierre-Alain Reynaud

Site internet : www.pierre-alain-reynaud.com

Mail : cafe.republicain@gmail.com

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique