logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

03/11/2012

La mauvaise politique de l'hiver - Appel du Café Républicain

 

sans-abris,hébergement,misère,froid,hiver,

Depuis de bien longues années, le problème des sans-logis resurgit à l'entrée de l'hiver, sans pour autant qu'un seul gouvernement arrive à gérer convenablement la situation. Dans la réalité, compte tenu des temps passés, l'Etat aurait du trouver les solutions nécessaires afin que ce drame humain ne se reproduise plus aujourd'hui. Ayant rencontré à quelques reprises l'Abbé Pierre, je me souviens d'une dernière fois où je le vis extrêmement meurtri par le manque d'humanité de la classe politique qui l'écoutait certes, mais qui au final n'engageait aucun combat efficace pour mettre un terme à la misère et au désespoir de familles et d'enfants laissés dans la rue sans la moindre compassion.

« Je me suis battu toute une vie me dit-il, « et j'ai l'impression aujourd'hui de ne pas avoir avancé ! »

Quelque temps plus tard, le grand homme nous quittait, usé par une existence de lutte sociale, laissant derrière lui des milliers d'orphelins pour qui il était devenu une espérance et un père spirituel.

Depuis, faut-il le préciser, personne n'a su prendre la relève pour lancer ses fameux « coups de gueule » indispensables au réveil des consciences des politiques et de la société civile.

Ces derniers jours, Jean-Marc Ayrault, Premier Ministre, a promis la fin de la politique du thermomètre. Réalité ou effet d'annonce ? Nous verrons bien dans les mois qui arrivent … Toutefois, il serait important de régler en urgence les problèmes hivernaux qui produisent encore chaque année des centaines de victimes, malgré l'ouverture de nombreux centres d'hébergements toujours insuffisants dans l'époque douloureuse où nous vivons. Parler de l'été alors que l'on en arrive en plein dans l'hiver est assez ridicule. Mais nous savons très que Jean-Marc Ayrault se complet dans l'absurdité et dans l'amateurisme.

A l'heure présente, l'Etat ayant légalement tous pouvoirs sur ses ministères, devrait dans un premier temps réquisitionner immédiatement une multitude de bâtiments publics, aujourd'hui vides : casernes, locaux administratifs inoccupés, gares SNCF désaffectées, écoles fermées, etc … etc … Mais peut-être va-t-on me répondre que ces immeubles ne sont pas adaptés pour recevoir un public dans des conditions sanitaires conformes aux normes d'aujourd'hui. Si la réponse pourrait dans un sens être recevable, je considère toutefois qu'il faudrait mieux accueillir à titre provisoire les sans-abris dans ces structures peu confortables certes, mais suffisamment vivables, au lieu de les laisser dans la rue en plein froid sous une couverture ou sous un carton, ce qui reste en clair la situation la plus indigne pour la vie et le respect du genre humain.

Alors, qu'attend-on pour réquisitionner les biens immobiliers de l'Etat, et tout spécialement les anciennes casernes des villes de garnison qui sont déjà pré équipées pour recevoir des gens dans le besoin ? Ces casernes comportent des dortoirs, des cuisines, des points sanitaires (lavabos, douches et WC), des équipements de chauffage et des terrains de détente ou de sport … Tous les éléments sont réunis pour apporter un peu de bien-être à une population miséreuse et abandonnée.

Encore une fois, je crains une fois de plus, que l'Etat socialiste ne soit pas à la hauteur des événements.

Il est évident aussi que les gouvernements précédents n'ont pas réussi à trouver les solutions qui s'imposent. Et c'est fort dommage. Quant à leurs successeurs, Messieurs Hollande et Ayrault, ils vont aller dans le même sens, celui des sempiternelles paroles, jamais suivies de vrais actes positifs.

Alors, nous français, françaises, mobilisons-nous !

A cet effet, je lance un appel à tous ceux et celles qui pourraient offrir momentanément un logement à des familles sans toit, ou seulement indiquer une maison, un appartement ou un local habitable et susceptible de recevoir les plus malheureux.

Le Café Républicain se fait le relais de cette générosité et nous vous demandons de bien vouloir nous joindre par mail ou par téléphone pour nous apporter toutes informations utiles concernant les possibilités d'hébergement de tous ceux et celles qui souffrent dans le froid, envahis par la détresse physique et morale.

Pierre-Alain Reynaud

Site internet : www.pierre-alain-reynaud.com

Mail : cafe.republicain@gmail.com

Contacts : SANS-ABRIS - ALERTE

Mail : cafe.republicain@gmail.com

Fax : 04.88.71.42.89

Tél : 06.29.23.45.35

 

27/10/2012

Les prédictions inquiétantes ...

chaos,europe,monde,Voici quelque temps, par un pur hasard, je faisais la découverte d'un livre qui allait se révéler par la suite fort intéressant. C'était à Paris dans la « boite verte » d'un bouquiniste installé sur le quai du Louvre. Je venais de lui acheter quelques livres anciens dont je raffole et le vieux monsieur qui tenait commerce à cet endroit me fit un petit cadeau consistant en deux livres : l'un de Sartre (les chemins de la liberté) et l'autre d'un auteur énigmatique dont le nom avait disparu. L'ouvrage avait particulièrement jauni, et se trouvait mutilé de sa couverture ainsi que d'un certain nombre de pages à jamais détachées.

Les seuls indices qu'il portait se résumaient dans sa date d'impression remontant en 1955 et dans le nom de son imprimeur, un dénommé Berthaud résidant alors à Lausanne. J'ai bien essayé de retrouver les traces anciennes de ce typographe, mais aucune indication ne m'a permis de découvrir une piste qui m'aurait conduit vers cet artisan et pourquoi pas, vers l'auteur de cet écrit.

Ainsi, ne disposant pas du titre de ce livre, ni de l'identité de son créateur, ma curiosité m'incitait à lire les pages existantes pour découvrir le contenu partiel de cet ouvrage.

Immédiatement, en prenant connaissance des premières lignes, je constatais qu'il s'agissait d'un écrit portant sur l'avenir du Monde avec une perspective bien au delà des années 2000, et telle que certains visionnaires pouvaient se l'imaginer dans cette période des années 50. Il est toujours intéressant d'appréhender le regard qu'ont eu nos aînés pour les horizons d'une société dans laquelle nous vivons aujourd'hui et dont nous connaissons parfaitement les valeurs et les défauts.

Ainsi, l'auteur inconnu imaginait une nouvelle planète où domineraient entre autres progrès des techniques d'avant-garde : robotisation totale des maisons et même des véhicules automobiles se déplaçant sur coussins d'air et … sans chauffeur !

Je ne m'étendrai pas ici sur les différents sujets abordés dans ce livre qui demeurent fort nombreux et qui développent une vision sérieuse des sciences futures et de la médecine moderne. La plupart des prédictions avancées se sont révélées fort justes et se sont réalisées au cours de ces dernières décennies.

Mais le grand intérêt que j'ai pu retenir de cet ouvrage demeure dans les prédictions politiques et économiques de la planète. La grande crise financière du début du 21 ème siècle constatée en 2008, la prépondérance chinoise, le bouleversement européen, la révolution de certains pays du continent africain y figurent clairement.

Évidemment, les hypothèses de l'auteur restent parfois imparfaites, mais globalement elles s'avèrent assez précises sur les bouleversements sociaux que nous vivons aujourd'hui et sur ceux qui feront le monde de demain.

Ainsi, les annonces de ce livre demeuré dans l'oubli nous conduisent vers un avenir douloureux mais bien réel quand on sait à l'heure actuelle que notre planète est en véritable mutation, avec de forts changements prévisibles dont les conséquences seront bénéfiques pour certains pays, mais désastreuses pour d'autres.

Il est évident que l'auteur inconnu de ce livre était un véritable visionnaire. Et en dehors des nombreuses prédictions avancées, trois s'affichent essentiellement :

a/ les révolutions en marche qui atteindront bientôt la plupart des pays de l'Europe dont notamment la France (le livre cite une période révolutionnaire entre 2011 et 2017),

b/ les divers bouleversements européens qui atteindront de plein fouet la démocratie pouvant faire basculer certaines nations dans une dictature militaire ou extrémiste,

c/ l'islamisation probable dans la seconde décennie du notre nouveau siècle de quelques pays de l'Europe du Sud, voisins des rives de la Méditerranée.

Doit-on donc s'inquiéter ? Sans doute, certes, mais après tout, ce n'est qu'un livre et rien de plus. Cependant, les prévisions sont tellement précises que l'on ne peut pas rester impassible devant son contenu. Elles vont parfois dans le même sens que celles de Nostradamus qui avait prédit à son époque, de grands événements devant bouleverser le 21 ème siècle.

Côté politique, le même Nostradamus avait avancé qu'il y aurait certainement une alliance entre les Etats-Unis et la Russie pour faire front à la montée de certains périls venant du Moyen-Orient. Toutefois, notre écrivain inconnu ne va dans ce sens là : il envisage plutôt une nouvelle Russie, plus proche de la Chine que des USA, et composée de la quasi totalité des pays de l'Est comme elle le fut au temps de l'Union Soviétique.

Mais le plus important au final, c'est l'Europe communautaire d'aujourd'hui qui devrait disparaître. Ainsi, dans cette hypothèse, quelques pays se regrouperaient pour constituer alors un nouveau continent européen, biens distincts des autres nations proches du bassin méditerranéen, ces dernières largement soumises aux influences africaines.

Ce sont les dernières conclusions de ce livre passionnant dont je n'ai pu encore retrouver l'auteur à l'heure d'aujourd'hui, hélas !

Si parmi les lecteurs ou les lectrices de cet article, il existe des personnes qui auraient eu connaissance de cet ouvrage, je les remercie par avance de me contacter en raison du fort intérêt que je porte à ce livre dont la parution en édition semble remonter au début des années 50.

Pierre-Alain Reynaud

Site internet : www.pierre-alain-reynaud.com

Mail : cafe.republicain@gmail.com

 

 

16/10/2012

Crimes et châtiments

 

attentats,crimes,terrorisme,

Au nom d'un certain Islam, la violence perpétrée contre les juifs relève d'une réalité sinistre. Et de ces faits lamentables, nous ne nous pouvons éviter de penser aux horreurs commises par l'Etat de Vichy au cours des douloureuses périodes de la France entre 1940 et 1944. Partout sur notre territoire, ces agressions et sauvageries se multiplient et bientôt, si le gouvernement n'agit pas avec fermeté, c'est toute la population de notre Pays qui deviendra la cible des cellules terroristes en présence.

Il est donc extrêmement urgent de prendre des mesures draconiennes contre ces individus dont les agissements sont absolument intolérables, aucune excuse ne pouvant être invoquée à quelque titre que ce soit.

Contrairement à certains événements relevés dans le passé, le terrorisme ne vient plus de l'étranger, mais de l'intérieur même de la Nation où des citoyens de nationalité française agissent contre la République et la démocratie.

Alors qui sont « ces français » qui en veulent tant à la France, à l'occident en général, et en particulier à la communauté juive ? Quand on examine les individus qui composent ces groupes terroristes, on constate tout de suite qu'ils sont issus en général de l'immigration, et qu'ils ont acquis par la suite la nationalité française. Leurs méfaits, leur attaques, et leurs crimes commis au nom de l'Islam portent évidemment un fort préjudice à l'ensemble des musulmans, du reste souvent montrés du doigt par des populations devenues xénophobes.

Il est évident qu'en la matière, la législation s'avère complexe. Pour les personnes ayant obtenu la nationalité française au cours de leur existence, donc de fraîche date, la loi devrait prévoir une condition suspensive de cette même nationalité pendant une période dite « d'essai » pendant laquelle son bénéficiaire pourrait voir son annulation dans des situations graves où les règles fondamentales de la république n'auraient pas été respectées. En évidence, cette annulation de la nationalité française ne pourrait se réaliser qu'après un procès pénal suivi d'une décision d'Etat assortie d'un recours administratif possible, en cas de contestation.

A côté du cas ci-dessus considéré par la loi comme une naturalisation, la situation la plus courante se situe dans la personne qui est française du simple fait de conditions de sa naissance. Ici, il est impossible de prévoir une suspension ou une annulation de la nationalité française pour l'individu qui présente un comportement relevant de l'indignité nationale. Et pourtant, une sanction autre que la condamnation pénale devient maintenant indispensable.

En résumé, deux cas précis sont en présences :

1. Citoyens ayant acquis la nationalité française par attribution ou naturalisation.

En cas de graves faits reconnus contre l'Etat et de crimes qualifiés d'actes terroristes, ces personnes seront passibles d'un retrait provisoire ou définitif de la nationalité avec la possibilité d'être reconduits dans leur pays d'origine.

2. Citoyens titulaires de la nationalité française par la naissance.

Dans un cas de faits graves similaires à ceux évoqués ci-dessus et reconnus par la justice, ces personnes perdront tous leurs droits civiques et les avantages qui s'y rattachent. Par exemple le droit de vote et d'éligibilité aux élections locales et nationales, la possibilité d'accéder à certaines aides et assistances, de percevoir diverses allocations, de bénéficier d'une pension ou de toutes autres indemnités pensions, etc… etc …

 

Nature des faits pouvant entraîner la perte de nationalité française ou des droits civiques.

Comme indiqué ci-dessus, les faits invoqués doivent être très graves : atteintes violentes à la sûreté de l'Etat et la République ; crimes terroristes envers les populations sous formes d'attentats ou de simples agressions isolées ; crimes contre certaines catégories d'agents de l'administration publique : policiers, gendarmes, militaires, douaniers, enseignants et éducateurs, tous, représentant les valeurs et l'autorité du pouvoir démocratique.

Voilà donc des mesures que tout gouvernement devrait prendre afin de rétablir rapidement la stabilité de la République, aujourd'hui bien mise à mal dans le contexte actuel.

Fomenter un complot contre la France et contre son peuple, commettre des crimes envers des civils ou des militaires, accomplir des actions relevant du terrorisme ou des attentats, sont des faits extrêmement graves qui exigent des peines très fortes, sans aucune circonstance atténuante.

De tels crimes doivent être suivis des châtiments qui s'imposent, et ces châtiments doivent être exemplaires.

Pierre-Alain Reynaud

Site internet : www.pierre-alain-reynaud.com

Mail : cafe.republicain@gmail.com

 

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique