logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

01/05/2014

La Sixième République : un espoir pour la France

 

 

république,révolution,france,

Sommes-nous toujours en démocratie ? Et que devient la République ?

L'heure est grave. Non pas que la dégradation républicaine soit d'origine récente, puisque que chacun de nous peut constater aujourd'hui que cette déchéance remonte à de nombreuses années et déjà sous les longs « règnes » de François Mitterrand et de Jacques Chirac, beaucoupplus démagogues que réellement efficaces.

En fait, au fil du temps, la République est devenue une sorte de monarchie où le roi n'est autre que le chef de l'État entouré d'une cour composée de petits courtisans la plupart sans envergure, mais très assoiffés de pouvoirs et d'avantages, quand ils ne deviennent pas également adeptes de la corruption, ce qui est très souvent le cas. À ce sujet, le régime sarkozyste nous a donnés de multiples exemples qui du reste, sont toujours d'actualité. Quant au pouvoir socialiste qui gouverne le Pays, il est bien loin de la république irréprochable que voulait afficher François Hollande au moment de son élection en 2012.

Mais cette situation bien que lointaine de nos traditionnelles valeurs laïques et républicaines, ne serait pas si alarmante si le bon fonctionnement de la Nation était assuré. Hélas, la France est dans une position de faillite morale à laquelle vient d'ajouter la débâcle économique.

Du jamais vu depuis longue date ! Et l'infortune vient du fait que l'on ne trouve aucune solution aux épreuves qui nous envahissent. Un goût réel du « déjà vu » à plusieurs reprises dont l'un des premiers remonte à la monarchie absolue.

Alors, l'Élysée a-t-il désormais un relent de Versailles ? François Hollande serait-il devenu le Louis XVI du 21 ème siècle ? Il faut dire que le Président à un côté « royal » dans sa manière d'être et de se comporter. Inflexible dans ses idées, ne voulant changer en rien dans ses orientations politiques au risque d'accélérer son impopularité, le chef de l'État se complet dans une situation opaque comme le fit à une autre époque ledit Louis XVI qui entretenait des rapports ambigus aussi bien dans son propre camp que dans celui des .classes populaires.

Il est clair qu'à partir de cet instant, la révolte du peuple peut se manifester d'un instant à l'autre, bien qu'à l'heure actuelle les citoyens sont devenus si pessimistes qu'ils ont perdu tout sens d'opposition et de résistance. Et si le mécontentement reste toutefois audible, il ne se manifeste plus ou si peu au niveau de la rue, mais s'affiche seulement au moment des élections par une forte abstention chez les électeurs de tous âges. Quant à ceux et celles qui veulent affirmer leur désapprobation par les urnes, ils votent largement pour le Front National souvent par dépit, mais jamais par réelle conviction.

A ce train-là, la Nation plonge dans le désastre. Et le désastre est bien-là, alors que les français pratiquent volontiers la « politique de l'autruche » pour ne pas voir en face la réalité d'une situation de plus en plus catastrophique.

Ainsi, il est presque certain que le chaos national peut entraîner du jour au lendemain une guerre civile. Et la-dessus, tous les ingrédients sont réunis : chômage, perte du pouvoir d'achat, précarité, insécurité constante, communautarisme croissant, discrimination raciale, etc … etc ...

Alors, il faut réagir immédiatement dans l'urgence, sans perdre plus de temps.

Pour éviter un naufrage irréversible, les citoyens doivent se rassembler pour un changement profond et radical de nos institutions, que ce soit à l'échelon politique ou au niveau économique. Ce rassemblement populaire doit imposer à ceux qui nous gouvernent de véritables réformes capables de créer une nouvelle société où s'imposeront la refonte de la Nation, l'essor de nos entreprises et de notre industrie, la nouvelle condition ouvrière, l'avenir de tous les travailleurs et bien évidemment la justice sociale.

Dans le cas où nos gouvernants refuseraient les mutations qui s'imposent, ils devront alors partir sans délai, selon la volonté du peuple français.

A l'heure actuelle, il va de soit que le système politique de notre Pays, pollué par l'immobilisme et la corruption, n'a plus lieu d'être dans l'environnement citoyen et doit disparaître à jamais pour faire place enfin à une république moderne et exemplaire où le peuple sera vraiment souverain.

La Cinquième République a vécu. Une nouvelle assemblée constituante doit naître pour une France novatrice et ambitieuse. C'est l'objectif sans faille que devra se donner une toute jeune Sixième République qui permettra à la Nation de guérir de ses maux et de se relever face à ses problèmes, mais aussi face à tous les autres États de la planète.

Pierre Reynaud

Historien – Essayiste – ancien chef d'entreprise.

http://www.la-revolution2014.fr/

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique