logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

14/02/2013

Réforme des retraites : pas moins de 1.200 euros mensuels

 

retraites,pauvreté,précarité,

La République, en dehors du principe de liberté, c'est particulièrement l'égalité et la fraternité.

Ces jours derniers, lors de la défense du mariage pour tous à l'Assemblée Nationale, Madame Christiane Taubira, Ministre de la Justice et Garde des Sceaux en a fait une très belle démonstration. Mais l'article de ce jour ne concerne pas ce sujet. Il porte tout spécialement sur un volet de la réforme des retraites, à savoir la retraite minimale garantie.

A l'heure actuelle, les médias considèrent souvent que les retraités sont des privilégiés. Pour eux, ils représentent une classe sociale aisée disposant de moyens financiers confortables pour profiter de la vie. Au point de penser qu'il est logique de taxer largement leur pouvoir d'achat dans cette période de crise où il faut bien trouver, faut-il le dire … des boucs émissaires afin de re,fouler les caisses de l'Etat ! Et s'il est est évident aujourd'hui qu'un certain nombre de personnes à la retraite jouissent de très bons revenus, d'autres sont nettement moins favorisés. Les chiffres parlent par eux mêmes : plus d'un million de retraités vivent sous le seul de pauvreté, c'est-à-dire au-dessous de 964 euros par mois, soit un chiffre qui se situe très souvent entre 600 et 700 euros mensuels.

Il existe bien donc une fragilité sociale qui se manifeste par un pouvoir d'achat extrêmement faible, ce qui plonge un grand nombre de nos aînés dans la détresse, voire la misère. Ainsi, les pensions sont devenues trop modestes pour vivre dans la dignité et en particulier pour faire face à l'augmentation des dépenses de santé de moins en moins remboursées.

Il est urgent que cette situation change très rapidement, surtout quand le gouvernement de la France clame haut et fort qu'il veut rétablir la justice et la solidarité nationale.

Dès 2014, l'État devra prévoir une revalorisation profonde des retraites les plus basses et permettre à tous ceux et celles qui ont cotisé le temps de la durée légale, d'obtenir une pension qui ne soit pas inférieure à 1.200 euros brut par mois.

En dessous de ce montant, il est impossible de faire face aux dépenses obligatoires de l'existence, à savoir le loyer du logement, l'alimentation, les transports, les médicaments et les débours de santé, et quelques petits faux frais nécessaires à la vie de tous les jours.

Mais alors, comment subventionner le relèvement des pensions de retraite ?

Dans la réalité, le financement n'est pas compliqué. En dehors de toutes autres taxes qui pourraient aussi le compléter, il est possible de prévoir des cotisations supplémentaires :

1°/ sur les pensions de retraite les plus élevées (à partir de 2.800 euros mensuels par exemple),

2°/ sur les traitements et salaires les plus élevés (à partir de 3.000 euros mensuels)

3°/ sur tous les revenus à partir de 60.000 euros annuels.

La République, c'est le partage et la solidarité.

Voilà un exemple parmi tant d'autres du rétablissement d'une justice sociale aujourd'hui malmenée, et au final, chaque citoyen devrait y trouver son compte.

A ce sujet, le Café Républicain prépare une réforme profonde sur la réajustement des pensions de retraites que vous retrouverez bientôt d'ici quelques jours sur notre site internet :

www.pierre-alain-reynaud.com

La France a besoin d'un grand changement afin que l'égalité entre tous les citoyens ne soit plus un vain mot, et que la vraie république soit au centre du grand débat public.

Pierre-Alain Reynaud

site internet : pierre-alain-reynaud.com

Adresse mail : cafe.republicain@gmail.com

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique