logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

01/05/2012

Lettre ouverte à Monsieur Edwy Plenel : je m'indigne au nom de la démocratie ...

 

lettre-ouverte-a-Edwy-plenel001.jpg

 

LETTRE OUVERTE : déception et indignation pour l'esprit démocratique

 


 

lettre-ouverte-a-Edwy-plenel001.jpgMonsieur,

Depuis la création de votre journal, j'ai très souvent apprécié vos articles, vos analyses, vos propos, et bien évidemment vos critiques pertinentes. Et c'est la raison pour laquelle, comme tant d'autres abonnés ou blogueurs, j'ai rejoint Médiapart.

Inutile de vous préciser que je ne suis pas sarkozyste, de près ou de loin, et dans ce contexte, j'ai combattu à maintes reprises la politique du chef de l'Etat dont la ligne de conduite politique allait à l'inverse de la démocratie : réformes stériles ou quasiment inutiles, décisions sans suivi effectif, guerre insensée contre la Libye, etc … etc …

Mais aujourd'hui, je ne m'empêche pas de m'indigner profondément. En effet, notre démocratie est bâtie sur des principes républicains que l'on ne peut bafouer ni ignorer. Parmi ces règles, l'une me paraît très importante : il s'agit de celle que chaque citoyen doit s'imposer en toutes circonstances et en particulier lors d'une élection présidentielle. Cette règle, Monsieur Plenel, c'est le respect, sentiment que vous semblez totalement oublier dans l'affaire supposée (mais aucunement prouvée à l'heure actuelle) du financement de la campagne électorale de Nicolas Sarkozy en 2007.

Sans aucun doute, tout le monde a bien compris que vous étiez très hollandiste, ce qui est parfaitement votre droit dans une société démocratique, où chaque citoyen peut prendre position publiquement pour le candidat qu'il préfère.

Mais le combat politique, Monsieur Plenel, doit rester loyal : on ne jette pas de la boue sur un adversaire pour l'abattre sous le seul prétexte que l'on détient soit-disant à son égard des révélations fracassantes ; et lorsqu'on apprend que ces présumées révélations proviennent de Monsieur Ziad Takiedine qui confirme de son côté l'authenticité d'une note diffusée, on craint qu'il ya ait de forts de relents d'égoût dans ses déclarations.

Certes, Monsieur Takiedine a eu des liens plus ou moins troubles avec le pouvoir en place. Très mécontent depuis sa mise en examen, il agit dans un comportement nauséabond où se mélangent vengeance et puanteur.

Et c'est ici que je m'indigne au nom de la démocratie et au nom du devoir de réserve qui doivent imprégner une campagne électorale.

A ttre personnel, je considère, Monsieur Plenel, que vos propos contre le chef de l'Etat sont déplacés, et quelque part, à la limite de la diffamation.

S'il existe un dossier Takiedine, c'est à la Justice et à elle seule, de mener son enquête et d'établir les responsabilités des protagonistes de cette affaire.

Mais ce n'est pas à vous journaliste, comme à tous les autres médias, de lancer un pavé dans la mare en plein campagne électorale, sur des propos très alléatoires d'un affairiste peu crédible que vous avez toujours méprisé par ailleurs.

Allons, Monsieur Plenel, soyez digne de votre nom, de vos fonctions et de votre journal.

Dans ma propre famille, et dans mon entourage, j'a connu des journalistes qui savaient prendre des positions précises quand ils les jugeaient nécessaires. Mais ils ont toujours agi avec prudence, modération et respect d'autrui.

Vous soutenez François Hollande, et personne ne contexte ce choix, bien que le candidat socialiste ne présente pas, faut-il le dire, les capacités politiques pour conduire convenablement la Nation dans une période de crise. Vous critiquez le quinquennat de Nicolas Sarkozy ? C'est naturel et justifié, même si le président sortant a su prendre parfois des initiatives bénéfiques pour le Pays.

Mais arrêter enfin les polémiques …

Certes, l'affaire Takiedine doit être éclaircie afin que chaque citoyen puisse prendre connaissance de l'importance des faits et des personnes impliquées. Mais une fois de plus, et je le redis encore, c'est à la Justice à le faire et non à vous !

A moins, Monsieur Plenel, que vous ayiez pris l'habit d'un « justicier subjectif » gracieusement prêté par le Parti socialiste qui pourrait vous avoir promis alors une sérieuse récompense en contre-partie de vos actions présentes !

Pierre-Alain Reynaud

Site internet temporaire : www.pierre-alain-reynaud.com

Mail : cafe.republicain@gmail.com

PS : Avec certains de mes amis également abonnés à Médiapart, nous nous sommes posés souvent la même question : depuis sa création, votre journal est indéniablement anti-sarkozyste et sur ce critère précis qu'il fonctionne essentiellement. Mais si François Hollande est élu le 6 mai prochain, qu'adviendra-t-il de votre « fonds de commerce » ?


 

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique