logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

16/04/2012

Eté 2012 : la France en faillite

 

Faillite de la France.jpg

 

La Nation est en fin de course. C'est la première fois sous la Cinquième République que les élections présidentielles ne dégagent que si peu d'espoir : si faible du côté de Nicolas Sarkozy, illusoire chez François Hollande, et utopique du côté de Marine Le Pen et de Jean-Luc Mélenchon. Et pour François Bayrou, comme par le passé, il n'arrive pas à convaincre ...

 


 

Faillite de la France.jpgDéjà en 2006, deux ouvrages forts intéressants portant sur la faillite de notre Pays couvraient les rayons des librairies : l'un écrit par Rémi Godeau, « La France en faillite » présentait une analyse très technique et fort précise ; l'autre plus romancé mais non moins captivant, co-écrit par Philippe Jaffrès (ex PDG de Elf) et Philippe Riès sous le titre « Le jour à la France a fait faillite » était une fiction extrêmement proche de la situation d'aujourd'hui.

A l'époque, ces deux livres semblaient être encore loin d'une réalité devenue à cette heure bien présente. Mais les années passant, et toute chose ayant une fin, nous arrivons maintenant aux termes d'une situation qui empire depuis 1981, date d'arrivée au pouvoir de la gauche avec l'élection de François Mitterrand : non pas qu'il faut mettre en accusation les socialistes et leurs alliés de tous les maux, la droite n'ayant pas mieux fait, et en particulier Jacques Chirac qui s'est enfermé pendant douze ans dans un immobilisme affligeant.

Quant à Nicolas Sarkozy, faut-il le constater, il a été l'héritier d'une situation catastrophique et il n'est donc pas responsable de tout ce qu'on lui reproche : la critique qu'on peut lui faire est de n'avoir pas dit « la vérité aux français » alors que la Nation se trouvait dans une situation lamentable. C'est vraiment dommage et fortement regrettable. Mais il est clair qu'il est toujours délicat pour un politique de faire des annonces négatives, alors que les citoyens se complaisent volontiers dans l'insouciance ou l'indifférence.

Quoi qu'il en soit, le nouveau Président de la République sera confronté dès son arrivée au pouvoir aux plus graves problèmes connus par la France depuis 1958, date de la faillite socialiste aux affaires de la France, avec l'instabilité économique d'une part, et la guerre d'Algérie d'autre part.

C'est le 29 mai 1958 que René Coty alors Président de la République fait appel au Général de Gaulle pour redresser la Nation absolument coincée dans une impasse totale.

En bref, voici les principaux évènements qui vont conduire dans les prochaines semaines la France au chaos :

Mai 2012

Nouvelle dégradation de la France (et d'autres pays de la zone euro) par les agences de notation suivie d'une violente offensive des marchés.

Cette fois-ci, la dégradation est plus importante, entraînant au cours de l'été un gigantesque désordre financier.

Si François Hollande est élu Président de la République, il ne sera plus en mesure de tenir ses engagements, notamment par exemple de créer 60.000 postes d'enseignants et d'augmenter de 25 % les allocations de rentrée scolaire.

Mais si le candidat socialiste veut maintenir ses promesses électorales, il sera contraint (malgré lui!) d'emprunter à un taux très élevé (plus de 6 % dans le meilleur des cas) , ce qui entraînera obligatoirement une catastrophe financière.

Septembre 2012

D'une façon générale, et depuis de longues années, la rentrée pose toujours certains problèmes sociaux (grèves, revendications sociales, etc …). Cette année, le plus mauvais est à attendre, quelque soit le président élu.

Cependant le pire surgira immédiatement si la gauche accède au pouvoir. Parmi les fléaux les plus douloureux, figureront spécialement :

  • la fuite accélérée des capitaux annoncée depuis décembre 2011.

  • l'effondrement de l'activité économique avec de nouvelles fermetures d'entreprises en cascade.

Ainsi, à partir du mois de juillet, le taux de chômeurs va augmenter de 1,5 à 1,8 % avec une annonce de taux record entre 4 à 5 % au 31 décembre 2012.

Novembre 2012

Nouvelle offensive des marchés financiers contre la France (notamment). Comme la Grèce précédemment, le Pays connait de grosses difficultés financières pour payer des fonctionnaires. Le gouvernement en place envisage même de diminuer leur salaire.

Décembre 2012

La fin de l'année est extrêmement pessimiste.

Les manifestations, les émeutes de rues, les révoltes font partie du quotidien. Le pillage de certains magasins en cette période de fêtes de Noël et de Nouvel An devient courant, en particulier dans les grandes villes et dans les banlieues.

La faillite de la France est en marche.

Je ne vais pas m'attarder sur d'autres faits désastreux qui vont occuper les esprits pendant une longue période de 6 à 8 mois au cours de l'année 2013.

Par contre, vers la fin de cette même année, la situation devrait se stabiliser et même devenir plus calme.

Mais pour rétablir un Etat de droit conforme aux intérêts des citoyens, seul un gouvernement de salut public sera possible pour la France et pour les français.

Pierre-Alain Reynaud - économiste

Site internet : www.pierre-alain-reynaud.com

cafe.republicain@gmail.com

 

 

 

14:24 Publié dans Politique | Tags : france, faillite | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique