logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

12/04/2012

Hommage à Raymond Aubrac par Pierre-Alain Reynaud

 

aubrac-raymond004.jpg

 

Raymond Aubrac vient de s'éteindre. Il était l'une des plus grandes figures de la Résistance française, et à ce titre, nous devons lui rendre un grand hommage.

 


 

aubrac-raymond004.jpgDe son vrai nom Raymond Samuel, Raymond Aubrac, né le 31 juillet 1914 à Vesoul vient de s'éteindre le 10 avril à l'hôpital militaire du Val-de-Grâce à Paris.

Grand résistant au moment de l'Occupation allemande et au régime de Vichy, co-fondateur du mouvement Libération Sud dans la région lyonnaise. Il fut l'une des dernières personnalités de la Résistance à avoir connu Jean Moulin. Aujourd'hui, il était le dernier survivant des chefs de la Résistance réunis et arrêtés en juin 1943 à Caluire (Rhône) avec le chef du Conseil national de la Résistance (CNR).

Quelque peu dérouté et affaibli depuis la disparition de son épouse, Lucie Aubrac, elle aussi grande héroïne de la Résistance, décédée en 2007 à l'âge de 92 ans, il continuait cependant à demeurer un citoyen très actif, défendant la laïcité et les valeurs républicaines.

De nombreuses personnalités politiques françaises de tous bords dont le Président Sarkozy ont tenu à rendre un grand hommage à Raymond Aubrac, l'un de ces « héros de l'ombre » qui ont sauvé la France de l'oppression nazie et qui ont rendu à la Nation son indépendance et ses libertés.

Actuellement, quels sont encore les héros vivants de cette douloureuse période que fut la Seconde Guerre Mondiale ? Dans la réalité, il n'en reste bien peu :

Jean-Louis Crémieux-Brilhac, 95 ans, ex-chef de service de la diffusion clandestine vers la France au commissariat national de l'Intérieur à Londres

Yves Guéna, 89 ans, rallié à la France Libre dès le 20 juin 1940, blessé en Normandie dans les rangs de la 2ème DB et ancien président du Conseil constitutionnel.

Stéphane Hessel, 94 ans, ancien du Bureau central de renseignement et d'action (BCRA, services secrets de la France Libre), diplomate et auteur du best-seller "Indignez-vous !".
Daniel Cordier, 91 ans, également ex-membre du BCRA, secrétaire de Jean Moulin pendant les onze mois précédant son arrestation et auteur d'une biographie monumentale sur le premier président du Conseil national de la Résistance.

François Jacob, 91 ans, ex-médecin de la 2ème DB, prix Nobel de médecine et ancien chancelier de l'ordre de la Libération.

Cet ordre prestigieux, crée en 1940 par le général de Gaulle, a compté exactement 1.038 membres. Aujourd'hui, ils ne sont plus que 28. Louis Cortot, 87 ans, en est le benjamin et Guy Charmot, 97 ans, le doyen. Le dernier survivant du Conseil national de la Résistance (CNR) Robert Chambeiron, qui en fut le secrétaire général adjoint, a aujourd'hui 97 ans.

En ce début du 21ème siècle, à l'heure des plus grands défis, d'internet et des bouleversements politiques et sociaux qui jalonnent le Monde, nous aurions tendance à oublier rapidement ceux et celles qui au cours des décennies passées, ont agi en véritables patriotes, garants de la République et de notre démocratie.

Et pourtant nous avons un vrai devoir de mémoire que nous devons transmettre aux jeunes générations afin qu'elles comprennent que l'action de chaque citoyen, quelle que soit l'époque, est d'un importance capitale pour l'avenir de la Nation et de son autonomie.

Pierre-Alain Reynaud

Site internet : www.pierre-alain-reynaud.com

cafe.republicain@gmail.com

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique