logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

22/02/2012

Marine Le Pen absente le 22 avril ? Les militants du FN le redoutent

 

marine-le-pen001.jpg

 

 

Marine le Pen se bat sur tous les fronts et tout spécialement pour obtenir les 500 parrainages qui lui permettront d'être candidate à la Présidence de la République.

La déception de la Présidente du Front National.



 

 

marine-le-pen002.jpg

Marine le Pen se bat sur tous les fronts et tout spécialement pour obtenir les 500 parrainages qui lui permettront d'être candidate à la Présidence de la République.

Son combat vient d'aboutir sur une première victoire : Jeudi dernier 2 février, le Conseil d'Etat a décidé de transmettre au Conseil Constitutionnel la question prioritaire de constitutionalité soulevée par le Front National relative à la publicité des noms des élus accordant leur soutien et leur parrainage aux candidats à l'élection présidentielle.

En effet, l'anonymat des signatures est la principale revendication que Marine Le Pen expose depuis le début de sa campagne. La candidate du FN n'arrive pas à recueillir la totalité des parrainages qui lui sont nécessaires : A l'heure actuelle, elle ne rassemble que 430 promesses dont une majorité provient seulement des 118 conseillers régionaux et généraux que compte le Front National.

Dans de telles conditions, à deux mois du premier tour du scrutin présidentiel et à 23 jours de la date limite de dépôt des 500 parrainages, sa situation devient compliquée et inquiétante.

Marine Le Pen pourra-t-elle donc être candidate ?

Inutile de dire que certains s'en réjouissent déjà, à commencer par la plupart des candidats qui y voient bien évidemment une concurrente gênante capable de les éliminer pour le second tour.

D'autres considèrent à juste titre, que Madame Le Pen doit pouvoir se présenter à ces élections dans le pur respect des valeurs républicaines.

Quoiqu'il en soit, si la Présidente du Front National devait être absente le 22 avril prochain, la démocratie serait une fois de plus bafouée, comme elle l'a été déjà pour d'autres raisons dans les années précédentes. Selon tous les sondages réalisés jusqu'à maintenant, Marine Le Pen représente près d'un tiers des intentions de votes et il est normal que ses électeurs potentiels puissent s'exprimer librement au jour du premier scrutin en votant pour elle s'ils le désirent.

Pour la démocratie et dans le respect des libertés de chacun, il faut impérativement que l'anonymat des parrainages soit institué ; le contraire représente une atteinte grave aux libertés individuelles et républicaines.

Le programme de Madame Le Pen et du Front National

En dehors de ce problème inquiétant qui s'inscrit dans une injustice institutionnelle, reste le projet de société que défend aujourd'hui Marine Le Pen.

A vrai dire, son programme n'est pas arrivé à me convaincre. Pour ma part, je considère qu'il est assez bâti sur des éléments un peu « simplets » qui soulignent l'inexpérience de la candidate du Front National aux affaires publiques.

La situation de la France est grave, et on ne peut pas prendre des décisions qui seraient suceptibles de l'entraîner dans une catastrophe nationale dont les effets seraient en évidence irreversibles.

Madame Le Pen croit avoir trouvé les solutions aux difficultés qui grèvent la Nation. Hélas, si tout cela était si simple, l'avenir de notre Pays ne serait pas si inquiétant. Et même les candidats actuels faisant preuve d'une expérience politique reconnue, ne semblent pas vraiment capables d'une part, de faire face à la crise économique et sociale, et d'autre part, de redresser les graves erreurs du passé.

Madame Le Pen n'a pas la stature d'un Charles de Gaulle, ni sa puissance ou son charisme.

Dans le meilleur des cas, elle pourrait être une élue locale d'une certaine valeur, mais toutefois, il est impensable de l'imaginer à la tête de la nation française.

Avant de conclure, je dirai que le seul et véritable mérite de la Présidente du Front National réside dans ses actions virulentes qui permettent de dénoncer les dérives de trente années de pouvoir partagées entre la droit et la gauche, sans oublier les scandales que nous connaissons tous faisant de la France, sans aucune exagération une sorte de république bananière.

Pierre-Alain Reynaud

Site internet : www.pierre-alain-reynaud.com

cafe.republicain@gmail.com

 

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique